Les 5 Tamaulipas les plus populaires Danses et danses typiques

Les danses les plus représentatives de Tamaulipas sont le pilori et le huapango, originaire de cette région; et la polka, redova et chotis, d'origine européenne.

La polka, la redova et le chotis sont exécutés avec des variantes typiques de la culture régionale et nationale, qui se manifestent dans la musique et le rythme, ainsi que dans les mouvements et les costumes utilisés dans chacune.

Dans le cas du picota et du huapango, ce sont des danses nées dans cette région, produits de rythmes créoles et aborigènes.

Vous pouvez également être intéressé par les traditions typiques de Tamaulipas ou de leur culture.

Les 5 danses typiques de Tamaulipas

1- Le pilori

Cette danse d'origine précolombienne est l'une des plus représentatives de Tamaulipas et se danse dans la région centrale de l'État, plus précisément dans la Serrania de San Carlos.

Le pilori, qui signifie bâton haut ou colonne, dérive des anciennes danses indigènes dédiées à la fertilité de la terre.

Il est dansé pieds nus ou sandales au rythme de la tambora et de la clarinette, seuls instruments utilisés dans ce rythme musical.

Les danseurs donnent de petits sauts et accentuent une finition nette toutes les quatre mesures de la musique.

Les femmes le dansent portant des couvertures brodées de fleurs, des ourlets colorés et de la dentelle. Les hommes portent des chemises et des pantalons blancs en lin ou en coton, avec des sandales en cuir.

2- Le huapango

Cette danse et ce rythme musical sont caractéristiques de la région de Huastec. Le huapango est une variété de fils qui sert à danser mais aussi à raconter des anecdotes, se moquer avec humour et demander des bonus.

Il est dansé sur une plate-forme en bois, pour accentuer le son du zapateo, tandis que le troubadour chante. Il est exécuté avec des instruments de musique tels que le violon, le jarana, la cinquième guitare et une harpe.

Les variantes les plus connues de la danse sont le huapango ou son fils huasteco, qui joue le trio d'huasteco; le huapango du nord, qui joue une bande du nord; et le huapango de mariachi.

3- La polka

C'est une danse d'origine tchèque que les Européens ont emmenée au Mexique. À Tamaulipas, il est dansé avec un style typique de la région.

Les mouvements des danseurs sont forts et gais. Il est dansé avec un zapateado fort de la part de l'homme, alors que les femmes font des faldeos pour lui donner une plus grande valorisation et une plus grande coquetería à la danse.

Cette danse simule un galop rythmique interrompu pour changer de pas et de rythme. La musique qui accompagne la polka est jouée avec des instruments tels que l'accordéon, le saxophone, la sixième basse et la contrebasse, typiques de la musique du nord.

4- La redova

Ce rythme est également d'origine tchèque. C'est une adaptation du rejdovak européen qui était très populaire dans la seconde moitié du 19ème siècle.

C'est un mélange de valse et de mazurka qui se déroule au 3/4, en temps modéré et hautain.

Sa caractéristique est l'accentuation dans le dernier temps de la boussole à l'aide de la basse. La différence avec les chotis est que c'est binaire, alors que le redova est ternaire.

La redova a des mouvements très précis et harmonieux qui courent avec majesté.

5- Les chotis

Comme la polka et la redova, le chotis est également d'origine européenne. Il est venu en Amérique depuis l'Ecosse.

C'est une danse élégante et rythmée, exécutée avec des mouvements doux et modérés, marquant une signature 4/4.

Les chotis sont dansés par paires, donnant des coups au rythme de la musique, pendant qu'ils tournent et que la chorégraphie se répète.

À Tamaulipas, cette danse a également été fusionnée avec la musique norteño et d’autres rythmes, ce qui donne une danse très joyeuse et colorée.