Drapeau de Morelos: Histoire et signification

Le drapeau de Morelos était un drapeau d'insurgé utilisé pour la première fois en 1812. Ce badge est un précurseur du drapeau national actuel des États-Unis du Mexique.

Son nom est dû à son créateur, le généralissime José María Morelos y Pavón (1765-1815), qui fut un leader important du mouvement indépendantiste de cette nation.

Morelos, qui était jusque-là prêtre, se joignit à la campagne d'insurgés de Miguel Hidalgo en octobre 1810.

Pendant le cri de l'indépendance, la bannière de la Vierge de Guadalupe a été levée pour lancer un appel à la population.

Plus tard, cela a été adopté comme norme lors des campagnes militaires de Morelos.

Vous pourriez également être intéressé par les armoiries de Morelos.

Histoire

À la mort de Miguel Hidalgo, les forces insurgées ont tenu une réunion pour organiser leurs commandants.

Cette réunion a eu lieu en 1811 et est connue sous le nom de Supreme American National Board ou conseil de Zitácuaro. Au cours de cette réunion, les fondements d’une forme de gouvernement révolutionnaire ont été exposés.

La même année, ils ont accepté de choisir un blason qu'ils utiliseraient dans toutes sortes de documents officiels.

Dans ce bouclier apparaît un aigle perché sur un nopal et ceci, à son tour, sur un château. Cette image avait été affirmée lors de la vice-royauté; Cependant, le château avait disparu et il n'y avait qu'un pont avec trois baies.

C'est donc cette image que prend José María Morelos et Pavón sur son drapeau de campagne.

Le drapeau original, qui se trouve au musée d'histoire du château de Chapultepec, est en soie blanche avec des applications en damier bleu.

Entre le coffre de l'aigle et le cactus est inscrit le mot latin UNUM, qui signifie union.

Enfin, autour de l'image centrale apparaît la phrase: oculis et inguibus aequé victrix, qui signifie "les yeux et les griffes également victorieux".

Signification

Les drapeaux sont chargés de symbolisme. Les drapeaux nationaux, en particulier, ont souvent présenté une synthèse des symboles collectifs qui les ont précédés.

Même lorsque les régimes impérialistes prévalaient dans le monde, ces badges étaient la propriété de leurs citoyens, bien qu’ils soient inévitablement liés aux dirigeants de ces empires.

Les drapeaux sont généralement conçus pour refléter les idéaux généraux d'un peuple. Le drapeau de Morelos est aussi une déclaration d’idéaux.

C'est le premier qui utilise l'aigle et le nopal au centre. Ces deux éléments font clairement référence à la légende autochtone sur la fondation de Tenochtitlan.

Cette légende raconte que le dieu de la guerre et du soleil, Huitzilopochtli, a ordonné aux futurs Aztèques de commencer un pèlerinage jusqu'à ce qu'ils trouvent un aigle perché sur un cactus. Là, ils ont dû s'établir pour fonder l'empire le plus puissant de Méso-Amérique.

Pour sa part, le pont à trois arches ressemble au blason de la capitale de la vice-royauté, mais sans le château flanqué de lions.

Ceci est interprété comme une allusion à la destruction d'une ville antique par les Espagnols.

Enfin, il est important de souligner que, même si l'image mariale est laissée de côté, ses couleurs les plus représentatives sont préservées: bleu ciel et blanc.