Les 5 artisanats les plus populaires d'Aguascalientes

Parmi les métiers les plus connus d’Aguascalientes se détachent le malmené, la majolique, le graffiti ou la sellerie.

Au fil des siècles, Aguascalientes a créé un savoir-faire artisanal diversifié et abondant, en développant des pièces uniques, le produit d'un bon profit pris par les mains habiles de ses artisans aux matières premières disponibles.

Pendant de nombreuses années, le savoir-faire de l’État d’Aguascalientes s’est principalement articulé autour de l’industrie du vêtement à travers des œuvres bien connues d’effilochage et de broderie, qui jouissent toujours d’une renommée internationale.

Cependant, la richesse du savoir-faire d’Aguascalientes ne s’arrête pas là. Des miniatures d'argile, des marqueteries (soulignent celles des bois précieux), des sculptures sur bois, des carrières, des céramiques, des vitraux, entre autres, sont quelques exemples des nombreux secteurs de l'artisanat de cet État mexicain.

Vous pouvez également être intéressé par les traditions d'Aguascalientes ou son histoire.

Artisanat typique de l'état d'Aguascalientes

Le dénouement

Avec l'héritage hispanique, le démêlage est l'une des plus anciennes techniques textiles existant au Mexique. Dans un ensemble complexe, on peut dire que c'est un travail fait à la main avec une aiguille et un chiffon.

La minutie, la qualité et le temps déterminent la qualité de l'ensemble. A ce jour, cette technique a du mal à rester présente sur le marché.

Bien qu’elle connaisse moins de succès commerciaux qu’auparavant, sa richesse signifie que beaucoup demandent qu’elle soit considérée comme un patrimoine culturel.

Mai ou lica

La majolique est un art de la décoration en céramique acquis par l’influence de la communauté espagnole au XVIe siècle. Au fil des ans, cette technique gagnait de l'espace à Aguascalientes.

Maintenant, c'est une partie importante de la culture régionale. Cette technique s’applique généralement à l’argile et vise à émailler ou glacer, en particulier les plats domestiques, des reflets métalliques.

Sgraffites

Le sgraffite est l’une des techniques artisanales les plus primitives. Des vestiges archéologiques des débuts du néolithique peuvent être trouvés.

Dans cette technique, les céramiques, lorsqu'elles sont encore tendres, gagnent en vie et en personnalité grâce à des lignes, des formes ou des incisions intéressantes.

À Aguascalientes, ils sont généralement utilisés dans des formes géométriques et des formes qui simulent la nature. Les couleurs prédominantes sont le noir et le blanc. C'est une technique très admirée par le public.

Sa complexité réside dans la mise en forme à travers les frontières et les dessins gravés sur la céramique.

Sellerie ou Sellerie

C'est un art qui vise à travailler avec des articles en cuir ou des selles pour chevaux. Le sellier est responsable de la manipulation du cuir afin qu'il puisse être utilisé au quotidien.

Il produit également des objets de travail à partir du terrain. Aguascalientes est connu comme le berceau du plus expert dans cet art de la manipulation du cuir. Sa principale création sont les selles.

Les chapeaux et les fameux costumes charro sont également une conséquence de l'application de cet art au cuir.

La bijouterie

Une pierre précieuse de plus de 30 millions d’années est utilisée dans la bijouterie Aguascalientes.

Il s’appelle Fire Agate Stone. On peut le trouver dans les mines et les gisements très spécifiques de la région.

Une fois polis et transformés en bagues, les bagues ou les bracelets peuvent atteindre une valeur exorbitante sur le marché.