Les 3 types les plus importants de concepts scientifiques

Il existe trois types de concepts scientifiques : les métriques, les classificateurs et les comparatifs. Les concepts sont des unités abstraites de connaissance servant à expliquer le monde.

Ils sont une représentation ou une image mentale d'une situation, d'un objet, d'un fait ou d'une qualité. Le mot concept vient du latin conceptus qui signifie "action de concevoir" ou "pensée".

Deux systèmes conceptuels sont distingués: qualitatif et quantitatif. Le système conceptuel qualitatif couvre les concepts classificatoires et comparatifs. Pour sa part, le système conceptuel quantitatif inclut des concepts métriques.

Le qualitatif et le quantitatif sont deux catégories de connaissances par lesquelles les êtres humains connaissent la réalité.

Parfois, les concepts quantitatifs ont plus de valeur parce qu'ils sont mesurables, et cela se reflète dans les sciences. Certains ont tendance à croire que les sciences formelles ont la priorité sur les sciences sociales.

Dans les trois types de concept, il n'y a pas d'exclusivité entre eux. Au contraire, il y a correspondance et complémentarité.

Les 3 types de concepts scientifiques

1- Concepts de classification

Les concepts de classification peuvent être trouvés dans les noms et les adjectifs utilisés quotidiennement. Celles-ci correspondent au quantitatif.

Ce type de concepts permet de se référer à un certain groupe de situations ou d'objets ayant un ou plusieurs éléments en commun.

Par exemple: homme, femme, enfant, fille, arbre, voiture, vivant, vert, antique, chaud, dureté, hauteur, entre autres.

En général, chaque science, culture ou ville utilise des concepts classificatoires pour classer les choses, qu’elles soient des animaux ou des plantes, en fonction de la région où elles vivent.

La science établit les concepts de classification par groupes. Par exemple, les mammifères sont classés parmi les primates, marsupiaux, monotrèmes, insectivores, entre autres.

Comme les noms des objets ou des animaux classés ne sont pas toujours communs dans un pays ou une région, dans la langue scientifique, ils sont nécessaires en latin pour ne pas donner lieu à des malentendus.

En outre, les communautés scientifiques introduisent en permanence de nouveaux concepts et classifications de micro-organismes ou d’animaux dans tous les pays.

2- concepts métriques

Les concepts métriques sont également appelés quantitatifs ou magnitudes. Ce sont ceux qui établissent des nombres aux objets et aux faits.

Ils ont été créés par langage scientifique. Des exemples de ces concepts sont l'âge, le poids, le temps, la masse, l'intensité, entre autres.

Le temps ou la masse sont des concepts métriques par lesquels des nombres réels sont attribués à certains objets.

Ces types de concepts sont connus sous le nom de grandeurs scalaires. C'est-à-dire que le concept métrique est alors un concept métrique scalaire.

Tandis que d'autres concepts métriques, tels que la force ou la vitesse, sont appelés magnitudes vectorielles. C'est parce qu'ils sont affectés des vecteurs; De plus, ils ont une valeur numérique et un sens.

Par exemple, selon le concept métrique de masse pour mesurer deux corps, un numéro est attribué à chaque corps en fonction du système d'unités utilisé (kilogrammes, livres ou autres).

Si la mesure est longue, un numéro est attribué pour chaque deux jalons ou signaux du corps à mesurer sur une surface plane.

C'est ce qu'on appelle la métrisation et consiste à introduire un concept métrique pour mesurer ou comparer une caractéristique d'un objet.

3- Concepts comparatifs

Ces concepts permettent-ils de comparer les différences ou les similitudes de deux objectifs en tenant compte des propriétés qu’ils ont en commun? Par exemple: taille, dureté, âge, entre autres.

Ce type de concepts comparatifs est un mélange de concepts de classification et de métrique.

Par exemple, le test de relation de sang correspond à un concept comparatif utilisant les éléments du concept métrique. Il peut également s'agir d'un concept métrique en attribuant une certaine valeur à chaque degré d'affiliation.