Règles macro: Règles macro selon Van Dijk, ce qu'ils servent et des exemples

Les macro-règles sont des processus mentaux qu'un auditeur ou un lecteur effectue lorsqu'il est exposé à un discours ou à un texte écrit. Son intention est d'extraire des informations importantes d'un texte, de manière à ce qu'il puisse mieux comprendre le sujet traité.

Le terme "macro-régulation" a été créé par le linguiste néerlandais TA van Dijk en 1977. Le linguiste a tenté de décrire les règles fondamentales qui s'appliquent à un texte (écrit ou parlé) pour en comprendre la macrostructure; c'est-à-dire le contenu sémantique nécessaire pour comprendre le texte complet.

Dans le domaine de l’enseignement des langues, les macro-règles sont utilisées pour améliorer les domaines de la lecture et de la compréhension orale, ainsi que le traitement de l’information en général. En effet, ils sont très utiles pour extraire les informations pertinentes d’un texte.

Macrorreglas selon Van Dijk

Le linguiste néerlandais Van Dijk a décrit quatre principaux types de règles macro:

- Suppression ou omission.

- Sélection.

- généralisation.

- Intégration ou construction.

Suppression ou omission

La première règle macro de Van Dijk consiste à éliminer les informations qui ne sont pas totalement pertinentes pour comprendre le sens d'un texte ou d'un discours. La technique consiste à détecter quelles parties de ce qui a été entendu ou lu ne sont pas nécessaires pour comprendre le sens général du texte.

Cette règle fonctionne parce que toutes les parties d'un discours ne sont pas également pertinentes lorsqu'il s'agit de comprendre son contenu.

Alors que certains contiennent les informations essentielles qui nous expliquent de quoi il s'agit, d'autres ne fournissent que des données supplémentaires qui peuvent être supprimées lorsque nous essayons de conserver le sens général du texte.

Ces parties du texte seraient éliminées dans l'esprit de l'auditeur ou du lecteur, ce qui faciliterait ainsi leur compréhension.

Sélection

La deuxième règle macro fonctionne à l’opposé de la précédente. La sélection doit faire attention uniquement aux parties du texte qui sont pertinentes pour comprendre son sens général.

En général, les macro-règles de suppression et de sélection sont données en même temps: en choisissant de se concentrer sur une partie du texte, notre cerveau "supprime" les autres, et inversement.

Généralisation

Grâce à la troisième macro-régulation, la généralisation, une personne est capable d'extraire les caractéristiques communes d'une série d'objets ou de situations décrites dans le texte. De cette façon, vous pouvez trouver ce qui est identique pour tout le monde, ce qui facilite la lecture ou la compréhension à l'audition.

En utilisant la généralisation, une personne peut trouver plus facilement le sujet traité dans un texte ou un discours.

Intégration ou construction

La dernière des macro-règles proposées par Van Dijk consiste à réunir plusieurs parties d'un texte de manière à ce qu'elles puissent être résumées avec un seul concept.

Ce concept ne doit pas nécessairement être présent littéralement dans le texte ou le discours; Au contraire, nous pouvons le trouver la plupart du temps car cela fait partie de notre propre expérience du monde.

A quoi servent les règles macro?

Lorsqu'il a proposé le concept de macro-régulation, Van Dijk l'a décrit comme une série de processus mentaux que nous effectuons inconsciemment afin de mieux comprendre le contenu général d'un texte. Ces macro-règles sont donc des opérations mentales destinées à faciliter la compréhension en lecture ou en écoute.

Bien que les personnes capables d'extraire les contenus fondamentaux d'un texte ou d'un discours utilisent les règles macro de manière inconsciente, tout le monde ne les domine pas naturellement. Heureusement, grâce au travail de Van Dijk, il est maintenant possible d'enseigner directement l'utilisation des règles macro.

Cet enseignement est utilisé dans des domaines liés à l’apprentissage d’une langue. Par conséquent, ils sont généralement utilisés à deux occasions différentes:

- Lorsque vous apprenez à maîtriser la langue maternelle, comme dans le cas de l'enseignement primaire ou secondaire. Les macro-règles permettent aux étudiants de mieux comprendre toutes sortes de textes qu’ils voient en classe.

- dans l'apprentissage d'une langue étrangère. La compréhension de la lecture et l’écoute étant deux des éléments fondamentaux de l’acquisition d’une langue seconde, les règles macro sont particulièrement utiles dans ce domaine.

Cependant, ces techniques peuvent également être utiles dans d'autres situations, par exemple lorsqu'elles sont utilisées comme techniques d'étude. Dans ce cas, ils aident les étudiants car ils facilitent l'extraction des informations les plus importantes et la création d'un bon résumé.

Des exemples

Ensuite, nous verrons un exemple de chacune des macro-règles, afin de mieux comprendre leur fonctionnement. Le texte que nous allons utiliser pour cela est le suivant:

«La fille est allée à la gare. Elle portait sa robe verte préférée. le sol de sa chambre était rempli de chemises, de pantalons et de chaussures qu'il avait jetées. Quand il est arrivé à la gare, il est allé à la billetterie et a acheté un billet. Son transport partit dans quelques heures ».

Suppression ou omission

La phrase décrivant les vêtements que porte la jeune femme et les vêtements qui se trouvent sur le sol de sa chambre ne permet pas de comprendre les informations les plus pertinentes du texte. Au contraire, ils servent seulement à ajouter un contexte à ce qui se passe.

En utilisant la règle macro de la suppression, nous éliminerions cette partie du texte, ne laissant que les phrases qui nous donneraient les informations dont nous avons besoin. Dans ce cas, une jeune femme s'est rendue à une gare et a acheté un billet.

Sélection

Cette deuxième règle de macro fonctionne exactement à l'opposé de la précédente. Quelle est l'information la plus pertinente dans le texte? Dans ce cas, ce seraient toutes ces expressions liées au fait que la jeune femme va acheter un billet de train.

Ainsi, les phrases les plus pertinentes seraient «La jeune femme est allée à la gare» et «Quand elle est arrivée à la gare, elle est allée à la billetterie et a acheté un billet».

Généralisation

Cette règle de macro permet de résumer une partie du texte de manière à être plus facile à comprendre ou à mémoriser.

Dans le cas de ce texte, la phrase "le sol de votre chambre était pleine de chemises, de pantalons et de chaussures que vous aviez jetés" pourrait être résumée ainsi: "il y avait des vêtements sur le sol de votre chambre".

L'intégration

Enfin, la macro-règle d'intégration permet de comprendre le contexte général de l'écriture. Dans ce cas, si nous intégrons toutes les informations présentes dans le texte, nous pouvons supposer que la jeune femme va prendre un train, même si cela n’est explicite à aucun moment.