mathématiques

Pour savoir quels sont les diviseurs de 60 , il est commode de réaliser qu'ils sont également appelés "facteurs" d'un nombre qui, dans le cas qui nous concerne, vaut 60. Ses diviseurs sont 1, 2, 3, 4, 5, 6, 10, 12, 15, 20, 30 et 60, les plaçant dans un ordre strict. Notons par ailleurs que le diviseur le moins commun est 1, tandis que le plus élevé est 60. L’ex

Lire La Suite

Le rectangle se caractérise par être une figure géométrique plate qui a quatre côtés et quatre sommets. Parmi ces quatre côtés, une paire a la même mesure, tandis que l'autre paire a une mesure différente de celle de la première paire. Cette figure est un polygone du type à parallélogramme, car les côtés opposés d’un rectangle sont parallèles et ont les mêmes mesures. Les angles qui com

Lire La Suite

La propriété clausurativa est une propriété mathématique de base qui est remplie lorsqu'une opération mathématique est réalisée avec deux nombres appartenant à un ensemble spécifique et que le résultat de cette opération est un autre nombre appartenant au même ensemble. Si nous ajoutons le nombre -3 qui appartient aux vrais, avec le nombre 8 qui appartient aussi aux vrais, nous obtenons le nombre 5 qui appartient aussi aux vrais. Dans ce cas,

Lire La Suite

Hipparque de Nicée était un astronome et mathématicien grec qui a apporté une contribution fondamentale à l'avancement de l'astronomie en tant que science mathématique et aux fondements de la trigonométrie. Il est considéré comme le fondateur de la trigonométrie, mais est surtout connu pour sa découverte accidentelle de la précession des équinoxes. Bien qu'

Lire La Suite

Les mathématiques remplissent une multitude de fonctions et d’applications dans tous les domaines du raisonnement humain, y compris les professionnels de l’humanisme, bien que sa contribution principale soit appliquée à des carrières telles que l’ingénierie, l’administration ou les sciences économiques. Les mathémat

Lire La Suite

Les types d’intégrales que nous trouvons dans le calcul sont les suivants: Intégrales indéfinies et Intégrales définies. Bien que les intégrales définies aient beaucoup plus d'applications que les intégrales indéfinies, il est d'abord nécessaire d'apprendre à résoudre des intégrales indéfinies. L'une des

Lire La Suite

Les parties du plan cartésien sont composées de deux droites perpendiculaires réelles, qui divisent le plan cartésien en quatre régions. Chacune de ces régions est appelée quadrant et les éléments du plan cartésien sont appelés points. Le plan avec les axes de coordonnées s'appelle le plan cartésien en l'honneur du philosophe français René Descartes, qui a inventé la géométrie analytique. Pour construire

Lire La Suite

Vous pouvez rapidement savoir quels sont les diviseurs de 30 , ainsi que de tout autre nombre (non nul), mais l’idée fondamentale est d’apprendre comment les diviseurs d’un nombre sont calculés de manière générale. Il faut être prudent lors de la discussion des diviseurs, car on peut rapidement établir que tous les diviseurs de 30 sont 1, 2, 3, 5, 6, 10, 15 et 30, mais qu’en est-il des points négatifs? ? Sont-ils div

Lire La Suite

Avant de savoir combien de centièmes entrent dans un dixième, il faut clarifier les concepts de dixième et de centième. Le concept à l'origine de ces mots est celui d'une fraction décimale. Les utilisations des fractions décimales sont plus quotidiennes que vous ne pouvez l'imaginer. Ils p

Lire La Suite

Il y a beaucoup de divisions dans lesquelles le reste est 300 . En plus d'en citer quelques-unes, une technique permettant de construire chacune de ces divisions sera présentée, laquelle ne dépend pas du nombre 300. Cette technique est fournie par l’algorithme de division Euclid, qui stipule ce qui suit: deux entiers "n" et "b" étant donnés, avec "b" différent de zéro (b b 0), il n’existe que les entiers "q" et «R», tel que n = bq + r, où 0 ≤ «r» <| b |. Les nombres «n»,

Lire La Suite

Il existe plusieurs façons de calculer les côtés et les angles d’un triangle . Celles-ci dépendent du type de triangle avec lequel vous travaillez. Dans cette opportunité, nous montrerons comment calculer les côtés et les angles d'un triangle rectangle, en supposant que certaines données de triangle soient connues. Les élém

Lire La Suite

L’ histoire de la trigonométrie remonte au deuxième millénaire a. C., dans l'étude des mathématiques égyptiennes et dans les mathématiques de Babylone. L'étude systématique des fonctions trigonométriques a débuté dans les mathématiques hellénistiques et a atteint l'Inde dans le cadre de l'astronomie hellénistique. Au Moyen Âge, l

Lire La Suite

La quantité vectorielle , ou vecteur, est définie comme celle pour laquelle il est nécessaire de spécifier à la fois sa magnitude ou son module (avec les unités respectives) et sa direction. Contrairement à la quantité vectorielle, une quantité scalaire n'a qu'une magnitude (et des unités), mais pas de direction. Quelques

Lire La Suite

La période de la fonction y = 3sen (4x) est 2π / 4 = π / 2. Afin de bien comprendre la raison de cette déclaration, nous devons connaître la définition de la période d'une fonction et la période de la fonction sin (x); Un peu plus sur les graphes de fonctions sera également utile. Les fonctions trigonométriques, telles que sinus et cosinus (sin (x) et cos (x)), sont très utiles en mathématiques et en ingénierie. Le mot péri

Lire La Suite

Le plus grand commun diviseur de 4284 et 2520 est 252. Il existe plusieurs méthodes pour calculer ce nombre. Ces méthodes ne dépendent pas des nombres choisis, elles peuvent donc être appliquées de manière générale. Les notions de maximum commun diviseur et de plus petit commun multiple sont étroitement liées, comme on le verra plus loin. Avec seu

Lire La Suite

Un icosagone ou isodécagone est un polygone à 20 côtés. Un polygone est une figure plate formée par une séquence finie de segments de droite (plus de deux) entourant une région du plan. Chaque segment de ligne est appelé un côté et l'intersection de chaque paire de côtés est appelée le sommet. Selon le no

Lire La Suite

Les problèmes multiplicatifs sont enseignés aux enfants du primaire, après avoir appris les opérations d’addition et de soustraction, également appelées addition et soustraction. Il est important d'enseigner aux enfants que la multiplication de nombres entiers est vraiment une somme, mais qu'il est essentiel d'apprendre à se multiplier pour pouvoir effectuer ces additions plus rapidement et plus facilement. Il est

Lire La Suite

Pour savoir quels sont les diviseurs de 24, ainsi que de tout nombre entier, une décomposition en facteurs premiers est effectuée, accompagnée de quelques étapes supplémentaires. C'est un processus assez court et facile à apprendre. Lorsque nous avons mentionné précédemment les facteurs premiers, il est fait référence à deux définitions: facteurs et nombres premiers. La factoris

Lire La Suite

L' arête d'un cube en est une arête: c'est la ligne qui relie deux sommets ou coins. Une arête est la ligne d'intersection des deux faces d'une figure géométrique. La définition ci-dessus est générale et s'applique à toute figure géométrique, pas seulement au cube. Lorsqu'il s'agit d'une figure à plat, les bords correspondent aux côtés de celle-ci. On l'app

Lire La Suite

Le contexte historique de la géométrie analytique remonte au XVIIe siècle, lorsque Pierre de Fermat et René Descartes ont défini leur idée fondamentale. Son invention fait suite à la modernisation de l'algèbre et à la notation algébrique de François Viète. Ce domaine a ses bases dans la Grèce antique, en particulier dans les travaux d'Apollonius et d'Euclide, qui ont eu une grande influence dans ce domaine des mathématiques. L'idée d

Lire La Suite

Un prisme trapézoïdal est un prisme tel que les polygones impliqués sont des trapézoïdes. La définition de prisme est un corps géométrique tel qu'il est formé de deux polygones égaux et parallèles l'un à l'autre et le reste de leurs faces sont des parallélogrammes. Un prisme peut avoir différentes formes, qui dépendent non seulement du nombre de côtés du polygone, mais également du polygone lui-même. Si les polygones

Lire La Suite

Les multiples de 5 sont nombreux, en effet, il en existe un nombre infini. Par exemple, il y a les numéros 10, 20 et 35. La chose intéressante est de pouvoir trouver une règle de base simple permettant d’identifier rapidement si un nombre est un multiple de 5 ou non. Si vous regardez la table de multiplication de 5, enseignée à l'école, vous pouvez voir une particularité dans les nombres à droite. Tous les

Lire La Suite

L' emplacement des nombres entiers et décimaux est délimité par une virgule, également appelée virgule décimale. La partie entière d'un nombre réel est écrite à gauche de la virgule, tandis que la partie décimale du nombre est écrite à droite. La notation universelle permettant d'écrire un nombre avec une partie entière et une partie décimale sépare ces parties avec une virgule, mais il existe des endroits où elles utilisent un point. Dans l'image

Lire La Suite

Les parties de la fraction sont divisées en trois qui sont: son numérateur, une barre horizontale ou diagonale et son dénominateur. Par conséquent, si nous voulons désigner la fraction "un quart", la notation est 1/4, où le nombre au-dessus de la barre est le numérateur et celui qui se trouve en dessous est le dénominateur. Lorsqu

Lire La Suite

Les types d'erreur de mesure peuvent être aléatoires, systématiques, dénigrantes ou significatives, entre autres. On appelle erreur de mesure la différence entre la valeur obtenue et la valeur réelle de l'objet mesuré. Parfois, l'erreur est si minime qu'elle est considérée comme négligeable. Cela sig

Lire La Suite

Une équation quadratique ou une équation du deuxième degré peut avoir zéro, une ou deux solutions réelles, en fonction des coefficients qui apparaissent dans ladite équation. Si vous travaillez sur des nombres complexes, vous pouvez dire que chaque équation du second degré a deux solutions. Pour commencer une équation quadratique est une équation de la forme ax² + bx + c = 0, où a, b et c sont des nombres réels et x est une variable. On dit que x

Lire La Suite

Les exemples de grandeurs scalaires sont présents dans la vie quotidienne. Ce sont ces grandeurs physiques qui ne sont déterminées que par un nombre réel, qui exprime sa mesure accompagnée des unités correspondantes. Au contraire, une grandeur vectorielle est une grandeur qui, en plus d'avoir un nombre réel et des unités de mesure, nécessite également une adresse et un sens pour être complètement déterminée. Les exemples

Lire La Suite

Les chiffres servent à une infinité de tâches dans le monde. Dans la plupart des processus, objets et lieux, les nombres sont impliqués, mais pas toujours de manière évidente. Son utilisation principale est qu'ils permettent de compter des objets. Il est plus difficile de trouver des situations où les chiffres ne sont pas impliqués. Celles

Lire La Suite
$config[ads_cat_netboard] not found