neuroscience

Le chiasma optique est une structure cérébrale dans laquelle les fibres des nerfs optiques sont partiellement entrecroisées. C'est-à-dire que c'est une région du cerveau qui agit comme une jonction entre le nerf optique de l'oeil droit et le nerf optique de l'œil gauche. Ce rétrécissement se situe dans la fosse cérébrale antérieure, juste en face de la sella turcica. Il a une

Lire La Suite

Les motoneurones ou motoneurones sont les cellules nerveuses qui entraînent l'influx nerveux à partir du système nerveux central. Sa fonction principale est de contrôler les organes effecteurs, principalement les muscles squelettiques et les muscles lisses des glandes et des organes. Ils sont efférents, c’est-à-dire qu’ils transmettent des messages à d’autres cellules nerveuses (les neurones afférents sont ceux qui reçoivent des informations). Ces neurones

Lire La Suite

La synapse neuronale consiste en l’union des boutons terminaux de deux neurones dans le but de transmettre des informations. Le mot synapse vient du grec sunaptein , qui signifie "assemblé". À la synapse, un neurone envoie le message, tandis qu'une partie de l'autre le reçoit. Ainsi, la communication se produit généralement dans un sens: du bouton terminal d’un neurone ou d’une cellule à la membrane de l’autre cellule. Bien qu'

Lire La Suite

L'encéphalite limbique est une maladie due à une inflammation du cerveau, généralement caractérisée par un trouble de la mémoire subaiguë, des symptômes psychiatriques et des convulsions. Cette pathologie est due à l'implication de la région médiale des lobes temporaux. En particulier, l'inflammation cérébrale semble se produire sur l'hippocampe, ce qui se traduit par de multiples défaillances de la fonction mnésique. L'encéphal

Lire La Suite

La mélatonine est une hormone présente chez l'homme, les animaux, les plantes, les champignons, les bactéries et même certaines algues. Son nom scientifique est la N-cétyl-5-méthoxytryptamine et est synthétisé à partir d'un acide aminé essentiel, le tryptophane. Chez l’homme et les animaux, la mélatonine est produite principalement dans la glande pinéale et constitue une substance de base pour une grande variété de processus cellulaires, neuroendocriniens et neurophysiologiques. La fonction la

Lire La Suite

La fissure de Rolando est une fente qui se trouve dans la partie supérieure du cerveau des mammifères supérieurs. Cette région du cerveau, également appelée sillon de Rolando ou sillon central du cerveau, est caractérisée par la séparation du lobe pariétal du lobe frontal. De cette manière, la fissure de rolando est un sillon responsable de la séparation anatomique des deux plus grandes régions du cortex cérébral. La fissure de

Lire La Suite

Le télencéphale est une structure large du cerveau. Il est situé juste au-dessus du diencephale, constituant ainsi la région la plus supérieure du cerveau. À l'intérieur, il contient un grand nombre de structures, les plus importantes étant les noyaux basaux (caudé, putamen et pâle), l'amygdale et le cortex cérébral. Du point d

Lire La Suite

Les kystes de Tarlov , également appelés kystes périneuraux, sont des dilatations dans les racines des nerfs qui favorisent la formation de sacs remplis de liquide. Plus précisément, le liquide céphalorachidien. Les kystes deviennent une valve qui permet au liquide de circuler et d’agrandir, créant une pression sur les nerfs et les structures environnantes. Cela se

Lire La Suite

La tomodensitométrie ou tomodensitométrie (TDM ou TDM) est une technique d'imagerie permettant d'observer différentes parties internes du corps. Il est principalement utilisé pour détecter des anomalies dans la structure de l'organisme et établir des diagnostics. Il fonctionne en combinant une série d’images radiologiques prises sous différents angles. Plus tar

Lire La Suite

La sténose carotidienne est une pathologie caractérisée par un rétrécissement des artères carotides. Les artères carotides sont deux grands canaux situés de chaque côté du cou, responsables de l'apport de sang dans les régions du cerveau. En ce sens, les artères carotides, ainsi que d'autres petites artères appelées artères vertébrales, sont les principaux éléments à l'origine de l'irrigation cérébrale. L'accumulation

Lire La Suite

Les cellules gliales sont des cellules de soutien qui protègent les neurones et les maintiennent ensemble. Il y a plus de cellules gliales que de neurones dans notre cerveau. L'ensemble de cellules gliales s'appelle glia ou glia. Le terme "glia" vient du grec et signifie "colle".

Lire La Suite

Le potentiel d'action est un phénomène électrique ou chimique à court terme qui se produit dans les neurones de notre cerveau. On peut dire que c'est le message qui sera transmis aux autres neurones. Il est produit dans le corps de la cellule (noyau), également appelé soma. Il traverse l'axone entier (extension du neurone, semblable à un câble) jusqu'à son extrémité, appelée bouton terminal. Les potent

Lire La Suite

La douleur est un phénomène qui nous dit qu'une partie de notre corps est endommagée. Il se caractérise par une réponse de retrait du facteur qui le provoque. Bien que chez l'homme, cela peut être connu par des verbalisations. La douleur a une fonction protectrice pour notre corps. Comme il arrive, par exemple, avec une douleur due à une inflammation. L'

Lire La Suite

La région de Broca fait partie de notre cerveau qui a toujours été considéré comme le "centre du discours". Il est généralement situé dans l'hémisphère gauche ou dominant et fait partie du lobe frontal du cerveau. Cette zone a été découverte en 1861 par le neurochirurgien français Paul Broca. Ce scientifi

Lire La Suite

L'hémorragie sous-arachnoïdienne est un déversement de sang produit dans l'espace sous-arachnoïdien. Ce dernier fait partie des méninges cérébrales et constitue la cavité à travers laquelle le liquide céphalo-rachidien circule. Ce fluide est responsable de la protection du cerveau contre les blessures graves, il sert de matelas. L'es

Lire La Suite

L'hyperalgésie est un phénomène caractérisé par le développement d'un état de sensibilité accrue à la douleur. Cette condition survient après une blessure et peut consister en une affection chronique. La principale caractéristique de l'hyperalgésie est le développement d'une sensibilité excessive à la douleur. Les personnes

Lire La Suite

Les astrocytomes constituent un groupe de néoplasmes intracrâniens primaires (masse tissulaire anormale). Ils proviennent du système nerveux central et apparaissent généralement dans le parenchyme cérébral. Cette pathologie se caractérise principalement par la présentation d'une cellule prédominante, dérivée des astrocytes devenus immortels. Les astroc

Lire La Suite

Le cas de Phineas Gage est l’un des plus célèbres de l’histoire des neurosciences. On se souvient peut-être de cette affaire pour la nature étrange de l'accident dont il a été victime et pour son rétablissement surprenant. De plus, grâce à ce cas, des aspects du cerveau autrefois mystérieux ont été découverts. En particulier,

Lire La Suite

Les neurosciences cognitives sont une discipline qui étudie comment le cerveau reçoit, intègre et traite l’information. Analyser scientifiquement les processus sous-jacents de l'activité mentale. En particulier, il se concentre sur la manière dont les mécanismes neuronaux génèrent des fonctions cognitives et psychologiques, qui se manifestent par le comportement. A partir

Lire La Suite

Les nodules de Ranvier constituent une série d'interruptions qui ont pour origine des intervalles réguliers le long de l'axone d'un neurone. Ainsi, comme son nom l'indique, de petits nodules apparaissent dans la gaine de myéline (une couche de substance blanche) entourant les axones des neurones. L

Lire La Suite

L'atrophie cérébrale est un processus pathologique dans lequel il y a une mort progressive et une élimination des neurones du cerveau, ainsi que des connexions neuronales et des structures nerveuses. En ce sens, lorsque l'on parle d'atrophie cérébrale, il est fait référence à un processus dégénératif caractérisé par la perte de fonctionnalité des régions du cerveau. Cette patholo

Lire La Suite

Les pédoncules cérébraux sont des cylindres cérébraux composés entièrement de nerfs. Chaque cerveau humain a deux pédoncules cérébraux reliés par une fosse interpédonculaire. Les pédoncules cérébraux sont situés dans la région supérieure du tronc cérébral, juste au-dessus de la protubérance annulaire. Il en résulte des r

Lire La Suite

La myéline , ou gaine de myéline, est une substance grasse qui entoure les fibres nerveuses et a pour fonction d’accroître la vitesse des impulsions nerveuses, facilitant ainsi la communication entre neurones. Cela permet également une plus grande économie d'énergie du système nerveux. La myéline est composée à 80% de lipides et à 20% de protéines. Dans le syst

Lire La Suite

La neuropsychologie est l'étude scientifique de la relation entre la fonction cérébrale et le comportement. Sa mission est de comprendre comment le fonctionnement du cerveau influence les processus et le comportement mentaux. Cette discipline est responsable du diagnostic et du traitement des conséquences cognitives et comportementales à l’origine des différents troubles neurologiques. Ainsi,

Lire La Suite

L'épilepsie photosensible ou photosensible est un type d'épilepsie caractérisé par des attaques provoquées par des stimuli visuels qui forment des motifs dans le temps et dans l'espace. Les personnes atteintes de cette pathologie peuvent développer des crises d'épilepsie en étant exposées à des éléments tels que des lumières clignotantes, des schémas réguliers ou des schémas de mouvements réguliers. C'est l'

Lire La Suite

Le pont Varolium , également appelé pont du tronc cérébral et protubérance annulaire, est une région du cerveau située dans le tronc cérébral. Plus précisément, le pont Varolium est situé entre le bulbe rachidien et le mésencéphale. Sa fonction principale consiste à relier ces deux structures du cerveau. De même, le p

Lire La Suite

Les neurones dopaminergiques sont les cellules cérébrales responsables de la production de dopamine et de leur transmission aux autres cellules du système nerveux. Ce type de neurones participe à une grande variété de processus biologiques. Les principaux sont le mouvement, la motivation et la fonction intellectuelle. Ains

Lire La Suite

Les neurones multipolaires sont un type de neurones caractérisés par un noyau, un axone et un grand nombre de dendrites. La morphologie de ces cellules leur permet d’intégrer une grande quantité d’informations et de se connecter à une grande variété de neurones du cerveau. En ce sens, les neurones multipolaires sont les neurones les plus abondants du système nerveux central. De même, c

Lire La Suite

Le noyau caudé est une structure du cerveau qui fait partie des noyaux gris centraux. Il constitue une masse de substance grise. Cette masse est dans la profondeur des hémisphères cérébraux. Cette région encéphalique est particulièrement liée aux processus de mouvement. Ces activités sont réalisées de manière indirecte, c’est-à-dire qu’il reçoit des impulsions du cortex cérébral pour ensuite renvoyer l’information au cortex moteur par le biais des noyaux thalamiques. Le noyau caudé est si

Lire La Suite
$config[ads_cat_netboard] not found