tout droit

Le procès en amparo est une ressource pour la protection des droits constitutionnels individuels qui peut être utilisé par les Mexicains et les étrangers. Il peut être invoqué par quiconque comprend que ses droits constitutionnels sont violés. Nous parlons de protection des droits protégés directement par la constitution, ainsi que des droits protégés par les traités internationaux applicables. L’amparo,

Lire La Suite

La justice réparatrice est un modèle de justice qui consiste à donner la priorité aux victimes dans les procédures pénales, en reconnaissant la capacité des parties à rechercher une solution de rechange à l'intervention pénale. Ce modèle est né vers les années 70 du 20ème siècle. L’intention avec laquelle ce modèle est né devait être un moyen de répondre à l’exclusion des victimes dans les procédures judiciaires et de rechercher un processus plus équilibré qui ne laisse pas les victimes de côté mais ne supprime pas l’influence de l’État. Selon ce modèle, le rôle de l’Ét

Lire La Suite

Les trois générations de droits de l'homme appartiennent à la proposition formulée en 1977 par Karel Vasak, un juriste tchèque dont les théories sont principalement fondées dans la législation européenne. Selon cette théorie, il existe trois types de droits de l'homme: le développement civil-politique, socio-économique et collectif. Les deux p

Lire La Suite

Le Liber iudiciorum est un code de droit de l'empire wisigoth, promulgué par le roi Recesvinto, probablement en l'an 654, après avoir été révisé lors du VIIIe concile de Tolède. Il est territorial et fait explicitement référence à l'administration de la justice par les juges. Cet ouvrage qui regroupe un grand nombre de lois est connu sous les noms de Livre des jugements, Liber iudicum , Livre des juges et Lex visigothorum. L'un

Lire La Suite

Le droit social est une branche du droit qui découle de la nécessité pour l’ordre institutionnel de résoudre les conflits de comportement humain au sein de la société. C'est donc un ensemble de réglementations légales et de réglementations qui résolvent les conflits sociaux. Son objectif est de légiférer afin de corriger les inégalités existantes au sein des classes sociales, afin de protéger les individus des différents problèmes qui se posent dans la vie quotidienne de la société. Ce domaine social d

Lire La Suite

La notion de bilatéralité dans la loi renvoie aux normes juridiques dont les caractéristiques donnent des droits et créent des obligations en même temps, pour deux parties intervenant dans l'acte juridique. Dans le cadre de la loi, nous pouvons parler de contrats bilatéraux, de modifications bilatérales, de droits bilatéraux et d'obligations bilatérales. Pour bi

Lire La Suite

Les contributions des améliorations sont un type de contribution spéciale. C'est une forme de financement des services publics qui profite à certaines personnes qui peuvent se partager les dépenses. Il existe des travaux publics dont la valeur est divisible et qui peuvent être remboursés totalement ou partiellement à leurs bénéficiaires par le versement de ces contributions d'amélioration. Bien que

Lire La Suite

Les sujets de droit sont ceux qui ont la capacité d'avoir des droits et des obligations. Selon la doctrine juridique, cela équivaut à la notion de personne. En tant que personne, on entend l'être humain ou l'entité à laquelle le système juridique reconnaît la capacité d'être titulaire de droits et d'obligations. En tant

Lire La Suite

La loi maya était le système de lois utilisé par la civilisation maya pendant ses plus de 2000 ans d’existence. Il existe relativement peu de documents historiques sur le fonctionnement des lois de cette civilisation, car les Espagnols ont détruit les documents au cours de la Conquête. Toutefois, les études anthropologiques modernes ont permis de comprendre certaines caractéristiques fondamentales du système juridique maya, qui sont renforcées par des textes d’auteurs aborigènes datant de la période de la Conquête. On croit que l

Lire La Suite

Iura novit curia est un terme latin qui signifie "le juge connaît le droit". Le système juridique de droit civil a compris cet aphorisme latin comme étant l’autorité du juge ou des tribunaux de fonder leurs décisions sur une législation qui n’a pas nécessairement été invoquée par les parties à un litige. Ce principe p

Lire La Suite

Les effets des obligations sont définis comme les conséquences juridiques découlant de l'existence et de l'efficacité de l'obligation. Tout acte juridique génère des obligations, unilatérales ou bilatérales, à l’égard des deux parties à la relation juridique. Les effets générés par les obligations dépendent du type d'obligation: il peut s'agir d'une obligation de donner, de faire ou de ne pas faire. Ils comprennent

Lire La Suite

Les courtiers en hypothèques sont les personnes ou sociétés (personnes physiques ou morales) qui ont un droit spécifique de faire exécuter un contrat de prêt hypothécaire. Le propriétaire de l'hypothèque est la personne légalement habilitée à exiger le remboursement de la saisie; c'est une procédure privilégiée. On l'appe

Lire La Suite

Le droit adjectif ou droit procédural correspond à une branche du droit public, qui est constituée d'un ensemble de règles et de processus qui permettent le respect du droit et assurent ainsi une bonne coexistence. Il comprend les normes, préceptes et lois établis par un organe de l'État qui réglementent les procédures juridiques et les relations dans lesquelles l'activité judiciaire est exercée (tels que, par exemple, les procès et les tribunaux). Il concern

Lire La Suite

L’homicide injustifié consiste à assassiner une autre personne en s’exprimant coupable, même s’il n’ya aucune intention de prendre la vie. Il doit exister une négligence et un lien de causalité direct entre le comportement du meurtrier et le décès. Si la victime joue un rôle concourant dans les événements qui ont abouti à la mort, cela ne serait plus considéré comme un homicide coupable. Cependant, lorsque

Lire La Suite

L’ hypothèse légale est un fait abstrait qui peut produire un effet juridique avec des conséquences. Les conséquences juridiques définies par une norme dépendent de la réalisation de l'hypothèse. Les effets juridiques découlant de l’exécution de la prise en charge juridique consistent en la création, la transmission, la modification ou l’extinction de droits et d’obligations. L’hypothèse légal

Lire La Suite

L' extinction d'obligations fait référence à des actes juridiques qui ont pour effet de libérer le débiteur de l'obligation contractée. Normalement, la libération du débiteur a lieu à la résiliation de l’obligation; c'est pourquoi il est pris en compte pour l'extinction des obligations. Selon l

Lire La Suite

Un simple homicide fait référence au fait qu'une personne en tue une autre, agissant avec intention et intention, mais sans circonstances additionnelles susceptibles d'atténuer ou d'aggraver le crime. C'est simple en ce que d'autres éléments ne sont pas incorporés. Un exemple clair est un voleur qui met fin à la vie du propriétaire d’une maison, qui le découvre en plein vol. Si un ind

Lire La Suite

Les crédits sont des documents qui servent à prouver l’obligation qu’ils contiennent, généralement exprimés sous forme de papier. Sans le document du titre de crédit, le droit ne peut être revendiqué, c'est donc l'origine de sa force. Les titres de crédit sont ceux qui fournissent à celui qui les possède la légitimation active. Il existe des

Lire La Suite

Une entité juridique désigne des actifs corporels ou incorporels qui sont effectivement protégés par la loi; donc, ils sont réglementés. Des exemples de ces atouts sont la vie, la santé et la liberté, entre autres. Une législation précise protégeait les différents droits, ainsi que les biens et les valeurs. Cette légi

Lire La Suite

Le système réglementaire est l'ensemble des normes et des institutions, ainsi que les entités qui appliquent le droit qui régit la société sur un territoire spécifique. Cela inclut la création, l'application et l'enseignement de la législation. Le système de réglementation est géré par l'État pour faciliter la coexistence, en établissant des règles de conduite pour les individus. Normalement pa

Lire La Suite

La société de production rurale est une forme d'association ejidal qui a pour but de promouvoir les activités rurales. Les sociétés de production rurales sont rattachées au régime normal en tant que société à responsabilité limitée ou société à responsabilité illimitée. S'il s'agit d'une société anonyme, en cas de réclamation d'un tiers, les associés sont tenus de répondre des obligations contractées par la société en fonction du capital social apporté. Cependant, dans le cas d

Lire La Suite

Un test confessionnel est la déclaration faite par une personne à propos d'événements passés non favorables à sa personne et liés à ses performances personnelles. Logiquement, le critère de la confession doit traiter des faits et non du droit. Le magistrat ne doit procéder à aucune vérification de la véracité des aveux, sauf en ce qui concerne la qualification juridique conférée par le sujet qui effectue le test. S'il n'

Lire La Suite

Les droits subjectifs sont les pouvoirs conférés par le système juridique à une personne dans le but de faire valoir ses droits contre certaines autres actions ou omissions, en les considérant comme une obligation. Il n'y a pas de confrontation entre le droit subjectif et le droit objectif. Au contraire, le droit subjectif est justifié et reconnu grâce au droit objectif, qui a également du sens lorsqu'il s'agit de fournir des droits objectifs à des tiers. Certain

Lire La Suite

La coutume légale est l’ensemble des règles et principes de comportement qui se répètent dans notre société, car ils sont considérés comme les préceptes du respect d’une conscience commune vis-à-vis de son obligation. C'est un droit non écrit, contrairement aux lois ordinaires qui composent le système juridique. Ces règles et

Lire La Suite
$config[ads_cat_netboard] not found